Lualaba: Le manioc frappé par une nouvelle maladie; un échec pour l’année culturale 2019-2020

0
303

La saison culturale 2019-2020 pour la production du manioc n’a pas été fameuse pour certains territoires du Lualaba. Pour cause, un phénomène de pourriture de manioc a été observé lors de la récolte de cette denrée alimentaire, créant ainsi une famine généralisée dans des coins dépendant de cet aliment de base. Pour pallier à cette situation une délégation du gouvernement national est au Lualaba.

On se croirait être en face d’un autre type de virus Corona qui attaque. Cette fois-ci les plantations, loin de là, il s’agit d’un autre virus qui anéantit les cultures de manioc des pauvres cultivateurs. Le territoire de Sandoa, Kapanga et Dilolo sont les zones frappées par ce virus. La saison culturale 2019 – 2020, dans la production du Manioc est un échec.

 «Nous sommes frappé par la famine. Une maladie s’attaque aux maniocs. Si vous voulez soutirez le manioc du sous sol. Vous verrez déjà que c’est pourri. Comme signe, nous constatons que les femmes et les tiges fanent, mais nous ne connaissons pas c’est quelle maladie» nous a confié un cultivateur.

Saisi de cette situation, Richard Muyej a alerté le président afin de protéger la culture des lualabais sensible à cette question d’alimentation.

Le chef de l’état via le ministère national de l’Agripel a dépêché une équipe pour mener les études approfondies qui vont aboutir à la détection de la cause réelle qui entraîne la pourriture de manioc.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here