Lualaba: La société Kisenge Manganèse ne tourne pas à plein régime, les difficultés trônent en maître

0
932

La société commerciale minière de Kisenge Manganèse ne fonctionne plus comme avant, plusieurs difficultés sont enregistrées. Notamment, le manque de moyens financiers pour relancer les activités.

Le représentant de l’administrateur du territoire demande une main d’association des autorités nationales que provinciales pour le réaménagement de cette société.

Les Manganèses sont des éléments chimiques qui entrent dans la fabrication des piles, des objets métalliques, en aciers et bien d’autres. Ces matières précieuses sont sont extraites dans la mine à ciel ouvert de Kisenge Manganèse, dans la province du Lualaba.

Mais à présent, l’usine de transformation ne tourne pas à plein régime. Les problèmes sont légion et affectent même la production des Manganèses. Dans les installations, des remblais de réserves datant de l’époque Belge sont toujours visibles.

Kisenge Manganèse présente à ces jours l’image d’une entreprise étatique délaissée à son triste sort car tout tourne au ralenti, par manque de moyens du bord ou d’accompagnement.

Le responsable de Kisenge Manganèse sollicite une implication totale du gouverneur Richard Muyej, d’abord comme le patron de l’exécutif provincial, aussi comme l’ancien délégué principal de cette société pendant une période de cinq ans. Étant de la boîte, il connaît les vrais problèmes qui engoissent cette usine de production.

Dans le royaume de doléances, les travailleurs se disent qu’être victimes de licenciement massif par le nouveau délégué qui a pris provisoirement le règne de cette société.

Pour l’administrateur du territoire de Kisenge Manganèse, les autorités doivent s’impliquer à tout prix afin de redresser cette entreprise qui fait la fierté de la République démocratique du Congo dans la transformation de manières brutes.

Wangu

Kisenge Manganèse
PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here