Lualaba/Kolwezi: Le prix des transports ne suit pas la levée de l’Etat d’urgence

0
196

Depuis un certain temps, il s’observe une hausse de prix de transport en commun malgré la levée de l’Etat d’urgence.

La promulgation de l’Etat d’urgence par le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi avait touché plusieurs activités en République Démocratique du Congo notamment,les transports dont le prix avait galopé de 200 FC à 500 FC, suite au nombre limité de passagers.

Malheureusement, depuis la levée de cette mesure, le prix est resté intacte; chose qui crée de la désolation dans le chef de la population. « Nous constatons, amèrement, que le prix du transport ne baisse pas alors que l’Etat d’urgence a,déjà, été levé. Avant, de Malu à la ville, on payait 250 FC. A cause de l’Etat d’urgence, on a haussé le prix sur cette ligne, à 500 FC. Nous ne comprenons pas pourquoi le prix reste encore le même », a constaté un usager des transports en commun.

De leur côté, les chauffeurs affirment que le prix du transport dépend de plusieurs facteurs. Depuis la levée de l’Etat d’urgence par le Chef de l’Etat, un véritable bras de fer s’observe entre les chauffeurs et les passagers.

Au service urbain de transport et à la Mairie de Kolwezi de s’impliquer pour couper court à tout conflit.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here