Lualaba : Il n’y a plus hausse de prix ni de transport, ni de carburant dixit Patrick Kakwata

0
471

Kolwezi s’est réveillé ce mercredi dans une rupture totale du carburant. Plusieurs stations services du chef lieu du Lualaba sont fermées, celles qui détiennent encore quelques gouttes de carburant sont inondées des voitures.

C’est le constat de ce matin.

Cette carence est due à l’arrêt momentané d’importation de carburant en Tanzanie, situation consécutive à un problème survenu au port.
Profitant de cette rupture de stock, les revendeurs de carburant ont récupéré la balle au pied, pour plonger les Lualabais dans une spéculation de hausse de prix de carburant.

Pour le ministre provincial d’énergie, transport et hydrocarbures au Lualaba Patrick Thierry André kakwata, jusqu’à l’instant de notre interview, il n’y a pas eu changement de structure de prix de carburant à Kinshasa.
À lui de renchérir que les pétroliers restent dans les normes de la loi qui les régit.

Pour Patrick Kakwata, les opérateurs économiques de son secteur ne comptent pas hausser le prix. » Nous tenons à rassurer tout le monde qu’il n’y a pas hausse de prix de carburant » a précisé le ministre en charge des hydrocarbures.

Cette carence engendre souvent la montée du prix de transport en commun dans la ville, le patron des transports a fixé l’opinion qu’il pas eu hausse du prix de transport. Tout reste intacte et appelle la population à ne plus céder aux spéculations.

« Il n’y a plus hausse de prix ni transport,ni de carburant. Nous sommes regardant face à cela… Le gouverneur est entrain de nous déranger pour qu’il n’ait pas hausse de prix »

Pour contrer et traquer les revendeurs de carburant qui majorent le prix, le ministre du tutelle, a déployé sur le terrain les inspecteurs des hydrocarbures en appui aux inspecteurs de l’économie.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here