Lualaba/Fête de la musique: Les artistes alertent sur la non organisation de la fête malgré le fonds alloué par le Gouvernement

0
184

La fête de la musique est passée inaperçue dans la province du Lualaba, pour beaucoup d’artistes, à l’instar de Ozias Mazopo et Chris Mans, aucune manifestation n’a eu lieu suite à la mauvaise foi des responsables des associations des musiciens.

Selon ces deux artistes Lualabais, le gouvernement provincial aurait débloqué une somme pour l’organisation d’une cérémonie en date du 21 juin. L’information de cette somme serait tombée en leurs mains, suite à l’insatisfaction de l’un des musiciens qui a reçu ladite somme. À la base le partage non équitable, a laissé l’information se répandre.

Parmi les associations citées, Ozias Mazopo tacle publiquement et directement l’Association Kimia Musique, ASKIM en sigle et L’union des Musiciens du Lualaba, UMUL dirigé respectivement par Axel Zama et Mukaz Butondo. Ainsi que deux autres associations oeuvrant dans le Gospel dont les noms restent douteux jusque là.

La province du Lualaba, compte officiellement deux associations Gospel notamment RMCA et AMCC. Seront-elles les deux citées dans cette affaire ? La réponse est toute fois difficile à donner. Selon Magartchannel, qui a livré l’information, une autre association est citée, c’est ACML, pour cette dernière, son responsable a démenti, annonçant que son association n’est pas encore reconnue par les autorités provinciales pour se présenter devant les autorités en place.

Contacté, Mukaz Butondo, promet d’y apporter un éclaircissement pour apaiser le cœur d’artistes en colère. Du côté de Askim, son président Axel Zama, dit être n’est pas être informé, puisqu’il n’est pas à Kolwezi pour raison de service et a convoqué une réunion d’urgence avec le comité d’Askim afin de recadrer les choses

Depuis quelques heures, la province du Lualaba ne fait que résonner sous cette affaire. Des audios des artistes mécontents et des responsables des associations circulent sur les réseaux sociaux à l’attente d’un éclaircissement de la part du commissaire provincial du gouvernement en charge de la culture et arts, Paulin Kalau.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here