Lualaba/Cité Manika: Une passerelle devenue un danger pour la population

0
303

La passerelle située sur l’avenue Mutochi à la cité Manika dans la commune portant le même nom dans la ville de Kolwezi présente désormais un danger permanent pour la population environnante.

A peu près 15 mètres de longueur jeté sur la rivière Safricas, une passerelle n’a que six mois d’existence, mais amortie de soit. Les fondations érodées et la poutre détachée. A chaque tombée de pluie, les buses qui détournent l’eau et crée les érosions aux alentours. Contrairement à ce qu’espéraient les Kolweziens.

Ce petit pont devient un danger, aucun véhicule, ni moto encore moins un vélo pour traverser et pour les hommes, c’est une gymnastique.

Pour palier de peu à cette situation, les militants du mouvement citoyen la LUCHA sont même descendus sur le lieu pour un salongo.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here