Le Lualaba bouge depuis un temps au rythme des grognes des agents des entreprises chinoises

0
349

Depuis maintenant quelques jours, la province du Lualaba est devenue un champ de soulèvements de la part des agents des entreprises chinoises.

Une semaine ne peut passer sans enregistrer un soulèvement des agents de l’une des entreprises minières de la province. À la base de tous ces soulèvements, les employés plaident pour des causes communes, l’amélioration salariale et des conditions de travail. En général, les entreprises chinoises sont les plus concernées.

Dans cette quête de bonne vie de travail, les agents se consolent devant les grandes barrières du gouvernorat de province, tous, des entreprises confondues tiennent généralement mordicus à rencontrer l’autorité provinciale pour que solution soit trouvée à leur problème. Souvent au soleil pendant de longues heures à l’attente de la vice Gouverneur, seule une poignée d’entre eux arrivent à parler avec l’autorité provinciale aux côtés des dirigeants d’entreprises.

Aux sorties des rencontres, à grande partie, hors des caméras, les délégués des agents sortent en grande partie d’une phrase on a trouvé une résolution commune entre l’employeur et l’employé. De quelle résolution s’agit-t-il au point de soulever d’autres agents d’une entreprise X ou Y?

La question n’aura sûrement pas des réponses puisque les agents soulevés gardent leurs langues en poche.

En 24h, trois entreprises ont vu leurs productions en stand-by. La province du Lualaba fait désormais face à une recrudescence de soulèvements. Pourquoi maintenant ? Que veulent réellement ces agents hormis l’amélioration de condition de travail? Qu’est-ce qui expliquerait cela?

Impossible d’en dénicher le vrai problème. Une enquête approfondie s’avère très nécessaire pour découvrir l’envers du décor. Le sens caché de tout ceci.

Dites-nous commentaire ce que vous en pensez. Qui fait quoi ? Comment et pourquoi ?

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here