La FEC s’oppose à la baisse de prix des denrées alimentaires

0
247

Conformément au compte rendu de la 9ème réunion du conseil des Ministres tenue vendredi 25 juin, le Gouvernement a décidé le réajustement de prix des produits surgelés à Kinshasa. Cependant, la Fédération des entreprises du Congo (FEC) s’oppose à cette approche du gouvernement.

Dans une lettre datée du 25 juin adressée au Ministre de l’économie dont une copie est parvenue à Wangu.info, la FEC qui se dit pas «prête» à baisser les prix des denrées de première nécessité, a saisi à cet effet le Chef du Gouvernement Jean-Michel Sama Lukonde et le cabinet de la présidence de la République.

«La FEC est profondément consternée par cette attitude ménacente et dénonce, avec véhémence, cette approche de l’administration de l’économie nationale qui contourne une procédure qui, manifestement, viole les dispositions de l’article 06 de la loi 18/020 du 09 juillet 2018 relatif à la liberté des prix et à la concurrence, en ce que les prix et bien sont librement fixés par ceux qui en font l’offre sous réserve, bien attendu, du contrôle à posteriori.» s’alarme la FEC dans une lettre datée du 25 juin adressée au ministre de l’économie nationale.

Dans la foulée, la fédération des entreprises du Congo fustige des menaces et propos désobligeants contre les dirigeants d’entreprises, acteurs importants de l’économie nationale, pour les contraindre à appliquer une structure des prix qui, selon la FEC, ne tient pas compte de la vérité des prix.

«Fort de cet état des choses qui de notre point de vue, crée un climat de tension inutile entre parties aux discussions, nous sollicitons l’arbitrage de Monsieur le premier ministre, chef du gouvernement, à sa qualité du coordonnateur de l’action gouvernementale conformément à l’article 92 de la constitution afin de trouver une solution concertée qui prend en compte les coûts justifiés par des pièces comptables, (…)» poursuit la FEC.

Lors du dernier conseil des ministres, le ministre de l’économie a présenté un tableau des nouveaux chiffres comme suit : cuisses de poulet passeront à moins de 10 USD par carton de 10 kilos contre 21 USD pratiqué (soit 4 200 CDF le kilo). Pour le poulet entier, le prix oscillera autour de 10 USD par carton de 10 kilos contre 28 USD pratiqué (soit 5 600 CDF le poulet). Concernant les côtes de porc, le prix sera fixé autour de 15 USD par carton de 10 kilos contre 22,70 USD pratiqué (soit 4 540 CDF le kilo). Pour les Chinchards 16+, le prix tournera autour de 17 USD par carton de 30 kilos contre 42,90 USD pratiqué (soit 2 860 CDF le kilo).

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here