La DECK sur Kyungu et consorts: «Ce sont des politiciens en mal de positionnement»

0
924

La Dynamique pour l’éveil de la conscience katangaise (DECK) condamne  les propos tenus tenus par Gabriel Kyungu et compagnons contre le Président honoraire Joseph Kabila. Elle le taxe de diffamatoire et met en garde contre toute action de division des katangais.

Elle se positionne comme le conservateur de la dignité et de l’influence Katangaise en RDC. 

La DECK ne supporte nullement la pique d’un autre Katangais Gabriel Kyungu, président national de l’Union de nationalistes fédéralistes du Congo(Unafec), un parti proche de l’UDPS.

« Elle condamne et rejette fermement le propos diffamatoire et outrancier de M. Kyungu Kwakumwanza à l’endroit du président honoraire, son Excellence Joseph Kabila Kabange », déclare avec indignation Carine Banza. À côté d’elle, d’autres membres de la coordination technique nationale de la DECK. 

Mise en garde

Le 27 octobre dernier lors d’un meeting dans la commune de Lubumbashi au Katanga, Gabriel Kyungu a attaqué Joseph Kabila en ce terme: «Ils disent être à la base de la gratuité de l’éducation à la base. En 18 ans, ils n’ont rien fait pour y arriver et ils pensent revenir au sommet de l’État; Avec quel bilan? Candidat des fosses communes, candidat prisonniers politiques, candidat gaz lacrymogènes, vous ne reviendrez plus à la tête du pays» avait-il notamment lancé.

«Ce sont des politiciens en mal de positionnement», rétorque la DECK. 

Par contre, elle salue l’initiative de réunir les filles et fils de la communauté katangaise portée par les notables reunis sous le leadership de leur coordonnateur Albert Yuma.

Rapellons DECK a vu le jour le 23 mai 2018. 

 »Nous ne ménagerons aucun effort pour soutenir l’unité et l’identité katangaise autour du leadership du Président honoraire son Excellence Joseph Kabila Kabange », promet-elle avant de mettre en garde toute personne qui,   »s’hasarderait à diviser les katangais pour des intérêts égoïstes et individuels ».

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here