Kolwezi: Une commission mixte technique pour étudier la faisabilité de la réhabilitation et la modernisation du chemin de fer

0
601

Kolwezi dans le Lualaba, capitale mondiale du Cobalt, a étudié le 29 septembre 2020, la faisabilité de la réhabilitation et la modernisation du chemin de fer pour évacuer les minerais.

La rencontre tripartite : Gouvernement provincial-conseil d’administration de la SNCC-miniers a opté pour la tenue d’une commission mixte technique pour étudier sa faisabilité et la mise en place du chronogramme de la concrétisation du projet.

La voie ferrée la plus courte pour laquelle les miniers ont penché,c’est Lobito, fenêtre ouverte à l’océan Atlantique.

Journellement, des véhicules à gros tonnage chargés des minerais circulent sur les routes du Lualaba qui ont coûté de millions de dollars pour leur rehabilitation. Les miniers prévoient une production d’ 1 million de tonnes l’an.  »S’il faut tout évacuer par la route, elle va se dégrader », prévient la SNCC.

Une aubaine

Selon la BAD, le corridor Lobito représente pour la Zambie et la RDC une voie d’accès stratégique alternative aux marchés d’exportation et constitue l’itinéraire le plus court reliant les principales régions minières des deux pays à la mer. En Angola, le corridor dessert 40 % de la population et plusieurs gros investissements intéressant l’agriculture et le commerce de détail sont réalisés dans les provinces traversées par le corridor. En RDC, le corridor relie les frontières minières du Tanganyika, Haut-Lomami, Lualaba et du Haut-Katanga. Le corridor offre une voie potentielle pour l’accès aux marchés extérieurs.
L’idée du Chemin de fer sera profitable pour le Lualaba ,la SNCC et les miniers.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here