Journée de l’alphabétisation : Au Lualaba, quelques personnes sans complexe apprennent à lire et écrire malgré leur âge

0
193

A la recherche de la belle écriture même à la vieillesse, les centres d’alphabétisation intéressent au plus haut point, les hommes et les femmes qui n’ont pas eu l’opportunité de se retrouver à l’école à leur âge scolaire.

Avec ces personnes, l’âge n’est qu’un chiffre, ils apprennent à écrire et à lire dans ces établissements parascolaires. Un constat de la rédaction de WANGU RADIO TÉLÉVISION à l’occasion de la journée Mondiale de l’alphabétisation célébrée le 08 septembre de chaque année.

Sans complexe de leur âge, des analphabètes apprennent à lire et à écrire. La cause, dans leurs plus jeunes âges, ils n’ont pas eu cette opportunité d’étudier dans les écoles normales, par conséquent, ils se voient contraints de recourir aux établissements scolaires. Une tâche non facile pour eux, mais aussi pour les encadreurs.

«les adultes ont honte de se retrouver à l’école, honte d’être vu entrain d’apprendre à lire et à écrire sous prétexte d’être marginalisé dans la société»

La méthode d’encadrement des adultes à l’alphabet français restent différente du système éducatif normal. Selon les encadreurs, la méthode plus spéciale est adaptée pour faire assimilé les leçons aux grandes personnes.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here