Indignation des compagnies aériennes sur la nouvelle tarification des prix des billets d’avion

0
265

La décision du gouvernement de la République de baisser les prix des billets d’avion pour les vols domestiques en République démocratique du Congo ne fait pas l’unanimité au sein des opérateurs économiques du secteur aérien.

Certains dénoncent une décision qui ne tient pas compte des réalités du secteur du transport aérien. C’est le cas de cas de Gueda Yav, responsable de la société Mwant Jet.

Sur Twitter ce mardi 10 août 2021, cette pilote regrette qu’une course de 32 kilomètres en voiture à Kinshasa coûte 65 dollars américains et que celle de 1500 kilomètres en avion soit fixée à 190 USD.

« Un taxi climatisé pour faire Pullman [Grand hôtel de Kinshasa, ndlr] aéroport de Ndjili le soir coûte 65 $ pour 32 kilomètres, un voyage en avion pour faire 1500 kilomètres, on voudrait le vendre 190 $, Et la sécurité aérienne (…) sans carburant ni électricité à mon aéroport de destination. J’aime la RDC, Génial », écrit Gueda Yav.

Pour rappel, l’arrêté portant baisse des prix des billets d’avion pour les vols domestiques en RDC a été signé de manière unilatérale par le ministre de l’économie nationale samedi dernier. À titre d’exemple, le vol Kinshasa-Kindu passe de 300 à 185 USD. Le trajet Kinshasa-Goma coûte désormais 200 en lieu et place de l’ancien prix de 340 USD.

Cette décision est contestée par les transporteurs aériens qui en appellent à la médiation du président de la République pour protéger leur industrie en danger. Les emplois sont menacés par la suppression de certaines destinations moins rentables comme Kisangani, Mbuji-Mayi, Kananga, Mbandaka et Gemena.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here