«Indépendance de la RDC 61 ans après, le contre modèle s’érige en modèle» Tribune du Professeur Sylvain Kantolomba

0
243

Ce 30 juin, la République Démocratique du Congo a célébré son 61ème anniversaire de son indépendance. C’est le 30 juin 1960 que l’indépendance du Congo Belge fut proclamée. 61 ans après, le contre modèle s’érige en modèle. Tribune du professeur Sylvain Kantolomba.

«61 ans après l’indépendance de notre pays, la République patauge, la nation peine à se construire, le contre modèle s’érige en modèle. Le décollage est difficile, pouvons-nous parler de l’indépendance ?» S’interroge d’entame le professeur Sylvain Kantolomba.

Ces interrogations s’explique que :

«Pendant que nous sommes incapable de nous auto-determiner, incapable de nous prendre en charge, 61 ans après nous ne savons pas produire ce que nous mangeons. Nous produisons ce que nous ne mangeons pas, l’école n’arrive pas à transformer la société. La politique perdue dans le contre modèle, l’église noyée dans le contre modèle.» renchérit-il

Pour ce professeur d’université, des solutions s’imposent

«L’urgence c’est de repasser notre indépendance et l’indépendance est une quête permanente. L’indépendance de la République Démocratique du Congo est à conquérir. Malgré les potentialités que regorge notre pays, vous pouvez imaginer aujourd’hui. Avons nous une seule forme congolaise qui détient une mine de Cobalt, de Diamant, de l’or, qui exploite le pétrole ? Sommes nous autorisés 61 ans après de rester dans la misère la plus misereuse ? Non!»

La commémoration de l’indépendance de notre pays doit être le moment de repenser la République, parce que nous ne sommes pas digne de ce que les héritiers ont réalisé dans notre pays, nous sommes écartés de l’onction indépendantiste, la recherche du bien-être dans une auto détermination et nous voilà perdu sans dignité, finalement notre indépendance, c’est une une dépendance totale au dictat des puissances étrangères sur tous les plans, il y’a beaucoup d’efforts à fournir.

Pouvons-nous revendiquer notre indépendance Pendant que nous ne sommes pas maître de notre économie, nous ne sommes pas maître de notre politique, nous ne sommes pas maître de notre éducation, notre école. De quelle indépendance s’agit-il ? L’indépendance reste à conquérir! L’indépendance pour nous, finalement, c’est cette dépendance servile des puissances extérieurs.

Il est temps de nous lancer à la conquête de la vraie indépendance afin de restituer le bonheur volé au peuple congolais à l’heure qu’il est assis sur un potentiel voulu et envié par l’humanité

Professeur Sylvain Kantolomba

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here