Haut-Katanga: Insécurité, à Kasumbalesa

0
273

Depuis les premières heures de la journée de ce lundi 3 Août 2020, la ville de Kasumbalesa a vécu sous une tension très forte à cause de la mort du secrétaire général du parlement debout de l’UDPS, base Bilanga, tué à son domicile au tour d’une heure du matin, dans le quartier qui porte le même nom, cellule Sous Station 4, non loin du camp minier communément appelé SODIMICO.

Contacté, sa famille politique affirme qu’Alain Mulumba aurait été victime d’une menace dans la soirée de ce dimanche à la frontière congolo-Zambienne par des personnes habillées en tenue militaire avant de se rendre chez lui à la maison.
Signalons encore que les membres de l’UDPS-Kasumbalesa, ont marché enfin de manifester leur colère sur toutes les routes et avenues de la ville frontalière.

Par ailleurs,une frange de la population s’est jointe à ce groupe des combattants. À leur passage, pillage et destruction de certains bureaux publics notamment Tribunal de paix, police judiciaire et de mine, PCR, services spéciaux, Urbanisme et Habitat pour ne citer que ceux-là.

Notons que le parking central considéré comme une référence générale était vidé sous contrôle de la police nationale congolaise. Pendant ce temps, le calme est revenu et la circulation devient de plus en plus au top.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here