Allégations du Vice Gouverneur du Lualaba, «Il n’existe pas des comptes parallèles» (IGF)

0
716

Après les vives polémiques au sommet de l’exécutif provincial au Lualaba autour de l’opacité présumée de gestion de la part du gouverneur Richard Muyej, l’Inspection générale des Finances ( IGF) vient apporter des éclaircissements nécessaires.

Des sources proches de l’IGF, il est certifié à ce jour que s’agissant des comptes de la province du Lualaba, « il n’existe pas de comptes parallèles mais plutôt des comptes dont la Vice-gouverneur n’a pas été habilitée par le Gouverneur à mouvementer. »

Signalons que l’Inspection Générale des Finances a initié depuis deux mois une mission d’encadrement des recettes de la Régie Provinciale de Lualaba (DRLU).

À mi-parcours, l’IGF a déjà cerné l’ensemble des comptes de la Province du Lualaba. Même si les inspecteurs de l’IGF poursuivent encore le contrôle de gestion.

Cette mise au point tombe à point nommé car elle contribue en effet à calmer les tensions nées des divergences de vues entre le gouverneur Richard Muyej et sa Vice-gouverneur Fifi Masuka.

Comme un arbitre de football, l’IGF sortira le carton qu’il faut au moment opportun.

À ce titre, les prochains résultats du contrôle de gestion de l’Inspection générale des Finances aideraient à trancher sur cette affaire qui enflamme une province jusque-là classée parmi les rares modèles de réussite de la décentralisation en République Démocratique du Congo.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here